22 / 10 / 2020

C’est Mark Zuckerberg en personne qui l’a annoncé lors de la conférence annuelle Facebook Connect depuis la Californie : Facebook et EssilorLuxottica ont signé un partenariat pluriannuel pour le développement « d’une nouvelle génération de lunettes ».

 

Ces lunettes intègreront bien sûr les applications et technologies Facebook, sur une monture commercialisée sous la marque Ray-Ban et des verres Essilor. Le but ? « Aider les consommateurs à être mieux connectés avec leurs amis et leur famille » avec cet équipement d’un nouveau genre, dont le lancement est annoncé en 2021. Les caractéristiques techniques, les spécificités, les fonctionnalités disponibles, ainsi que le prix seront communiqués peu avant ce lancement. Les informations publiées il y a un an jour pour jour par CNBC étaient donc exactes. Rappelons également que ce n’est pas la première fois qu’une Ray-Ban de ce type est annoncée. Déjà en 2014, Luxottica avait signé un partenariat du même acabit avec un autre géant de la Silicone Valley, Google, qui a finalement arrêté la production de lunettes l’année suivante.

 

On en parle beaucoup depuis des années, mais les lunettes connectées n’ont pour l’heure pas connu le succès auprès du grand public. C’est d’ailleurs à propos de l’esthétisme des lunettes intelligentes, très souvent critiqué, que Andrew Bosworth, vice-président de Facebook Reality Labs a ajouté : « Nous sommes passionnés par la recherche d’objets destinés à permettre à chacun de rester connecté avec ses proches. Les objets connectés à porter sur soi, ou ʺwearablesʺ, ont ce potentiel. 

Notre partenaire EssilorLuxottica, qui est animé par la même ambition, apportera son expertise et son catalogue de marques mondialement renommées pour qu’ensemble nous puissions créer les premières lunettes intelligentes vraiment tendance. »