22 / 10 / 2020

Sandra Timon, responsable marketing de Minima, a été élue à l’unanimité à la présidence de LEOO (Les entreprises de l’optique ophtalmique), qui regroupe 80 adhérents, fabricants de montures et de verres, de solaires, de lentilles ou de matériel pour opticiens. Elle succède à Lena Henry qui a pris la tête du Gifo au début du mois.

 

A ses côtés, on retrouve Jenkiz Saillet de Novacel, Jérôme Colin d’Oxibis et Jean-Charles de Lemps de Modern’Optique qui complètent le bureau.

Pour la nouvelle présidente, « LEOO a toujours eu pour vocation de représenter l’ensemble de la filière des fabricants français de l’optique. Dans cette situation inédite que nous traversons, il est plus que jamais de notre devoir de nous rassembler et de mutualiser nos efforts autour de la valorisation du savoir-faire français. Ce n’est qu’à cette condition que nous pourrons initier et amplifier une nouvelle dynamique autour de ce qui fait encore aujourd’hui la richesse de notre secteur : la créativité, l’innovation, la technicité et la fabrication. Ce sera le cœur de mon action en tant que présidente de LEOO ».

 

La valorisation de la filière française sera donc une priorité de la présidence de Sandra Timon. Une commission animée par Hugo Martin de Parasite Eyewear et Jean Calamand de Lucal a déjà été mise en place pour « proposer des positions et stratégies d’actions collectives pour valoriser la filière française de l’optique » et « coordonner les projets de communication de la filière portées par LEOO ». Une nouvelle réunion de travail est prévue sur le sujet le 23 septembre prochain.

Autre axe fort de travail de LEOO : l’accompagnement des entreprises dans leur développement à l’export, surtout en cette période si particulière pour l’économie de pandémie mondiale. LEOO « aura à cœur de réinventer ses services pour toujours mieux s’adapter, tout en se tenant prêt pour les prochains salons et congrès à l’étranger comme l’Opti à Stuttgart et OHI Vienne en 2021 ».