25 / 11 / 2020

Dans l’attente des détails du reconfinement qui seront présentés ce soir par le Premier ministre, la Fnof (Fédération nationale des opticiens de France), le Rof (Rassemblement des opticiens de France) et le Synom (Syndicat national des centres d’optique mutualistes) rappellent que votre profession figure dans le décret du 23 mars sur la liste des établissements autorisés à accueillir du public.

 

Comme nous vous l’avons annoncé ce matin, les magasins d’optique devraient faire, en toute logique, partie des commerces considérés comme essentiels et pourront donc rester ouverts durant la période de reconfinement confirmée hier par le président de la République, du 30 octobre au 1er décembre. « En conséquence, les trois syndicats (Fnof, Rof, Synom) vous invitent à rester ouverts afin de permettre aux Français d’accéder à des soins en santé visuelle et à des équipements de qualité », déclarent ces organisations professionnelles dans un communiqué, en précisant que le service « urgence opticiens » ne sera pas remis en place.

 

Elles appellent les opticiens à ouvrir en conscience dans le respect du protocole sanitaire mis en place par la branche de l’optique lunetterie concernant l’accueil de patients en magasins et acté par le ministère du Travail. « Des contacts avec le gouvernement étant prévus dans les prochaines heures, les syndicats reviendront vers vous rapidement pour complément d’informations. Les mesures concernant la délivrance de masques en pharmacie, ainsi que l’accès prioritaire aux vaccins antigrippe sont maintenus pour les opticiens diplômés », précisent-ils.

 

La Fnof, le Rof et le Synom indiquent en outre que les mesures d’accompagnement comme les prêts bonifiés ou encore l’accès au chômage partiel doivent être complétées. Les trois organisations ont décidé de présenter un ensemble de mesures concernant la filière auprès des pouvoirs publics en début de semaine prochaine.

« En cette période difficile, la filière doit relever de nombreux défis et a besoin pour cela du soutien de toutes et tous », concluent-elles.

 

Le guide de préconisations de sécurité sanitaire pour les opticiens est disponible au téléchargement ici.