25 / 11 / 2020

Dans un communiqué commun, le Rof (Rassemblement des opticiens de France), le SNAO (Syndicat national autonome des orthoptistes), le Snof (Syndicat national des ophtalmologistes de France) et le Synom (Syndicat national des centres d’optique mutualistes) expliquent que toute la filière s’est organisée pour maintenir une offre de soins quantitative et qualitative dans le plus strict respect des mesures sanitaires en vigueur.

 

Les quatre organisations confirment que les cabinets d’ophtalmologie, les consultations hospitalières d’ophtalmologie, les cabinets d’orthoptie et les magasins d’opticiens resteront donc ouverts durant la période de confinement. Concrètement :

  • les ophtalmologistes continueront à accueillir les patients pour leurs suivis médico-chirurgicaux réguliers et pour la prescription et/ou renouvellement des corrections optiques ;
  • les ophtalmologistes continueront à accueillir les urgences et les nouveaux patients ;
  • les orthoptistes libéraux continueront à accueillir les patients pour leurs bilans et examens complémentaires prescrits, dépistage, rééducations et réadaptations ainsi que les patients en possession d’une ordonnance médicale valide pour adapter/renouveler leurs corrections optiques ;
  • les orthoptistes salariés des cabinets d’ophtalmologie, de structures hospitalières et/ou de structures médico-sociales continueront auprès de leurs employeurs à assurer les prises en charge des patients ;
  • les opticiens continueront à accueillir les patients dans leurs magasins pour leur délivrer les dispositifs optiques prescrits ;
  • les opticiens continueront à accueillir les patients pour leur proposer des contrôles visuels et adapter/renouveler les corrections optiques de ceux en possession d’une ordonnance médicale valide.