29 / 11 / 2020

Les Opticiens Mobiles, le premier réseau national d’opticiens spécialisés pour intervenir sur les lieux privés ou professionnels, continue son développement dans l’ensemble de l’Hexagone. D’ici à 2025, l’entreprise envisage de recruter 250 nouveaux opticiens.

 

Créée en 2015, la société compte aujourd’hui 35 collaborateurs rattachés au siège social basé à Lyon et plus de 70 opticiens répartis dans toutes les régions. Mais pour faire face aux besoins grandissants en termes de santé visuelle, elle annonce la mise en place d’une stratégie de recrutement importante pour accueillir « de nouveaux talents qui viendront étoffer le réseau actuel de l’entreprise ».

Si les recrutements concernent l’ensemble du territoire, certaines régions sont prioritaires : Ile-De-France, Auvergne, Centre et Bretagne. « La recherche dans ces zones prioritaires d’implantation est motivée par une demande particulièrement accrue tant en raison d’une densité de population – et donc de personnes dépendantes – plus importante, qu’en raison de l’existence de nombreux déserts médicaux en matière de soins visuels », explique la société.

 

Présenter un autre visage du métier d’opticien

Ces recrutements concernent en grande majorité des profils d’opticiens indépendants qui pourront devenir adhérents ou franchisés en fonction de leurs motivations et ambitions professionnelles. Pour faire mieux connaître le métier d’opticien mobile, l’entreprise accompagnera à la rentrée prochaine des centres de formation optique en proposant 50 contrats en alternance à des étudiants opticiens, avec à la clé des contrats en CDI ou en franchisés.

« Le métier d’Opticien Mobile, coordinateur en santé visuelle est récent et reste encore assez méconnu. Pourtant, la dimension plus humaine du métier d’opticien-lunetier « hors les murs », centrée santé et personnalisation du conseil, correspond davantage aux motivations premières des opticiens diplômés, de plus en plus lassés, tant par les tâches administratives et commerciales que par le manque de diversité du travail en magasin. Par ailleurs, alors que la crise a imposé à chacun une réflexion sur ses objectifs personnels et professionnels, nous observons de plus en plus de souhaits de reconversion vers ce métier utile qui fait sens. À nous désormais d’accompagner ces nouveaux porteurs de projets ! » conclut Matthieu Gerber, fondateur et président Les Opticiens Mobiles.