29 / 11 / 2020

Avec l’ambassadrice Marine Lorphelin, Miss France et 1ère dauphine de Miss Monde 2013, désormais suivie par plus de 850 000 personnes sur Instagram, l’enseigne espère lever les principaux freins au développement de la contactologie : gêne oculaire, difficultés de manipulation, appréhension, etc.

 

Dans un tutoriel de 3 minutes (à voir ci-dessous) diffusé sur les comptes YouTube et Instagram de Krys, sur krys.com et dans tous les magasins de l’enseigne, Marine Lorphelin, aujourd’hui interne en médecine générale et elle-même porteuse de lentilles depuis plus de 10 ans, rassure et donne ses astuces pour apprivoiser ses lentilles de contact au quotidien, en mettant en exergue les bons gestes à adopter. Avec cette opération, Krys espère lutter contre l’abandonnisme fréquent en contactologie, puisque 35 % des Français qui testent les lentilles ne les portent plus en moins d’un an, essentiellement pour des raisons de difficulté de manipulation et d’appréhension (peur de la douleur, crainte qu’elles se déplacent ou de ne pas parvenir à les retirer…). Notons que, dans cette vidéo, Marine Lorphelin rappelle également qu’il est possible de recycler ses lentilles usagées dans la box Good Move de Krys, disponible gratuitement depuis juin dans tous les points de vente du réseau.

 

Cette campagne n’est pas la seule actualité de Krys Group : la coopérative annonce en parallèle avoir reçu le soutien de la région Ile-de-France dans le cadre du plan « Relance industrie », initié cet été pour épauler les entreprises industrielles portant un projet de transformation, modernisation, relocalisation ou implantation de nouveaux sites sur le territoire francilien. Une subvention de 600 000 euros lui a été attribuée pour son plan d’investissement dans le site de production de verres Codir, situé à Bazainville (78). D’un montant global de 3,1 millions d’euros, ce projet a pour but de créer de nouveaux emplois et de moderniser l’outil industriel de Krys Group afin de relocaliser en Ile-de-France la production de 300 000 verres auparavant produits en Asie. A terme, Codir produira ainsi 1,4 million de verres à valeur ajoutée chaque année. « Ce plan permet aussi le lancement début 2021 d’une innovation verre qui va créer la rupture dans la manière de vendre les verres, et pour les clients, de les acheter », annonce l’entreprise.