23 / 01 / 2021

Acquise en novembre 2017 par Mondottica, GemOptics annonce aujourd’hui son départ après un accord entre Mondottica et Robert Content, le gérant de la société oyonnaxienne depuis 2017, qui vient de reprendre 100 % des titres.

 

Cette vente intervient alors que Mondottica souhaite « se recentrer sur son cœur de métier, à savoir la distribution de montures », quand GemOptics envisage cette émancipation comme « un nouveau clap dans son développement ». Rappelons que l’entreprise réalise aussi bien des fabrications françaises que des fabrications partiellement ou entièrement asiatiques, notamment pour des MDD.

 

Robert Content a commenté cette reprise en expliquant : « Notre métier est à un tournant de son histoire. Il faut rester agile, ne pas s’arc-bouter sur ses acquis et plus que jamais se mettre en situation de proposer au marché des produits en adéquation avec la demande, que ce soit en termes de créativité, de qualité perçue, de positionnement prix, ou de bilan carbone. GemOptics a cette capacité de par son histoire et son équipe, que ce soit en matière d’acétate, de métal ou d’injecté. Cette nouvelle indépendance va nous permettre de gagner encore en réactivité. Pour autant ce passage de trois ans au sein du groupe Mondottica aura été très précieux. Il aura été un formidable accélérateur d’expérience sur des projets de toutes tailles. Il nous a également donné les clés d’un réseau de clients auquel nous aurions très difficilement pu avoir accès sans lui, au-delà des liens humains qu’il nous a permis de tisser sur les cinq continents. »

 

Mondottica ne disparaîtra pas totalement de l’activité de GemOptics, puisque Joël Friederich, directeur Europe du groupe a confirmé : « Nous allons continuer à lui confier de beaux projets, de beaux produits. Ainsi, le savoir-faire de GemOptics à Oyonnax continuera à se vendre dans le monde entier ».