23 / 01 / 2021

Le gouvernement a détaillé les nouvelles mesures qui accompagnent la réouverture des commerces “non essentiels” à partir du samedi 28 novembre. Elles s’appliquent aussi aux points de vente ayant été autorisés à ouvrir pendant le second confinement, dont les opticiens. Voici les dispositions à prendre dans votre magasin.

 

Jauge renforcée

Le critère d’occupation maximale est désormais fixé à 8 m2 par client (le mobilier et les rayonnages n’entrent plus dans le calcul de la surface), avec une tolérance pour ceux qui sont accompagnés d’une même unité sociale (famille par exemple) ou nécessitant un accompagnement. Dans la mesure du possible, il est conseillé de limiter à deux adultes le nombre de personnes par unité sociale. Le Haut Conseil de la santé publique recommande d’associer cette jauge de 8m² à une distance de 2 mètres entre 2 personnes issues d’unités sociales différentes.

 

Information du client

La capacité d’accueil maximale du magasin doit être affichée et visible à l’extérieur. De plus, à l’entrée du point de vente, les éléments suivants doivent être aussi affichés :

  • rappel des consignes : distanciation physique, port obligatoire du masque dès l’âge de 11 ans et recommandé dès l’âge de 6 ans
  • horaires d’ouverture et fermeture
  • heures d’affluence
  • modalités de précommande et de click & collect
  • incitation au paiement électronique
  • invitation à télécharger l’application Tous AntiCovid et à l’activer en entrant dans le magasin

 

Désignation d’un référent Covid-19

Vous devez désigner au sein de votre équipe une personne en charge de la mise en œuvre des protocoles sanitaires qui sera l’interlocuteur privilégié en cas de contrôle.

 

Respect de l’hygiène

A l’entrée du magasin, une solution hydro-alcoolique devra être mise à disposition des clients. Son utilisation est obligatoire. Il est recommandé de prévoir un contrôle de cette obligation et de celle du port du masque (couvrant le nez, la bouche et le menton).

 

Sens de circulation

Si la configuration s’y prête, il est recommandé de mettre en place un sens de circulation, une entrée distincte de la sortie et un marquage au sol facilitant la compréhension du système et de la distanciation physique. En cas de risque de file d’attente à l’entrée, un marquage au sol est également recommandé à l’extérieur en lien avec les autorités municipales.

 

Lutte contre les points de regroupement

A proximité des caisses, un affichage rappelle la nécessité de respecter la distanciation physique. Un dispositif (comme une plaque en plexiglass) sépare le client du collaborateur tenant la caisse.

 

Réduire les surfaces de contact et ventiler les magasins

Les rambardes, poignées, écrans tactiles… doivent être régulièrement désinfectés. Le nettoyage des montures et des verres est précisé dans le protocole spécifique à la filière. Par ailleurs, l’air doit être renouvelé régulièrement par l’ouverture des portes et/ou fenêtres au moins 15 minutes et deux fois par jour, ou par un système d’aération mécanique. Il est recommandé de vérifier la qualité de ce renouvellement par des dispositifs de mesure du dioxyde de carbone. Ces mesures seront effectuées à des endroits significatifs de la fréquentation et à des périodes de fréquentation chargée. Si le taux de CO2 dépasse 800 ppm, le HCSP recommande d’agir en termes d’aération et/ou de réduction du nombre de personnes dans le magasin.

 

Mise en place de rendez-vous et de créneaux horaires

La prise de rendez-vous est recommandée, notamment pour éviter les files d’attente. Les commerçants sont également invités à proposer des créneaux horaires de faible affluence pour les personnes vulnérables.