23 / 01 / 2021

La plateforme Carte Blanche a analysé l’impact de l’épidémie de Covid-19 sur le marché, au niveau national et par région. Elle estime que la crise aura des retentissements dans le temps et que le rattrape espéré n’aura pas lieu.

 

Entre le 1er janvier 2020 et le 30 novembre 2020, le CA des 7 700 opticiens conventionnés Carte Blanche Partenaires a baissé de 8 % par rapport à la même période de 2019. Ce repli est de -11,4 % pour les indépendants et de -7,6 % pour les enseignes. Cette moyenne nationale cache par ailleurs d’importantes disparités locales : le recul de l’activité est de -3,2 % pour la Bretagne, -3,7 % pour la Normandie mais atteint -9,9 % et -9,5 % pour les régions Grand-Est et Ile-de-France. Indépendamment de l’emplacement géographique, « les remontées du terrain indiquent que les opticiens exerçant dans des centres commerciaux ont vu leur activité chuter plus profondément en raison non seulement du premier confinement mais également des mesures sanitaires mises en place durant l’été et le début de l’automne », relève Carte Blanche.

 

perte CA opticiens Carte Blanche 2020

 

Variations mensuelles CA opticiens Carte Blanche 2020

 

Selon la plateforme, le deuxième confinement a en outre ralenti le rattrapage entamé durant l’été et au début de l’automne. « La perte de chiffre annuel qui reculait de 2 % en octobre (-9 %) par rapport à septembre (-11 %), n’a régressé que d’1 % en novembre (- 8%) », illustre Carte Blanche. « Si certains avaient pu espérer un rattrapage permettant de maintenir le CA des opticiens durant l’été, il est désormais évident que celui-ci n’aura pas lieu, insiste son directeur général Jean-François Tripodi. Certes le secteur de l’optique et plus globalement de la santé est moins touché économiquement que d’autres – la restauration, la culture, … – mais il n’en est pas moins impacté. Note d’optimisme, dans cette période difficile, les ophtalmologues et opticiens ont su s’adapter, mettre en place des dispositifs de gestions des urgences, du click & collect… »