12 / 04 / 2021

Le récent rapport de la Drees sur la situation financière des Ocam analyse dans le détail les prestations versées par ces organismes en 2019. Concernant les dépenses d’optique, la palme revient une fois de plus aux contrats collectifs proposés par les institutions de prévoyance.

 

En 2019, les complémentaires santé, toutes familles confondues, ont financé 72,7 % de la dépense en optique (contre 74,2 % en 2018). « Les institutions de prévoyance se distinguent des mutuelles et des sociétés d’assurances car elles offrent une prise en charge proportionnellement plus élevée des soins dentaires et de l’optique », souligne la Drees. Ainsi, pour 100€ de cotisations en 2019, les institutions de prévoyance reversent en moyenne 17 € pour les dépenses d’optique contre 12€ pour les sociétés d’assurances et 10€ pour les mutuelles.

 

En revanche, elles reversent en revanche proportionnellement moins de prestations en soins hospitaliers et en autres biens médicaux que les mutuelles. Ces hiérarchies entre types d’organismes s’expliquent, selon le rapport, surtout par la part des contrats collectifs dans leur portefeuille : pour les dépenses d’optique et les soins dentaires, les contrats collectifs offrent en général des garanties plus avantageuses pour les assurés, ce qui explique leur plus forte part dans les prestations.

 

rapport drees ocam 2019 remboursement optique