23 / 01 / 2021

Hier, 17 décembre 2020, le Conseil d’administration d’EssilorLuxottica s’est une nouvelle fois réuni. Parmi les décisions actées lors de cette réunion, l’évolution de la gouvernance et l’acompte sur dividende pour l’exercice 2020.

 

Hubert Sagnières a décidé de quitter ses fonctions exécutives au sein d’EssilorLuxottica et ses filiales pour prendre sa retraite. Il reste vice-président non-exécutif.

En conséquence, il a été décidé « de faire évoluer la gouvernance d’EssilorLuxottica dans le respect le plus strict du principe d’équilibre des pouvoirs établis dans le cadre de l’accord de rapprochement ». Ainsi, Leonardo Del Vecchio  a volontairement choisi de suivre le même chemin : il quitte ses fonctions exécutives dans le groupe, en demeurant président non-exécutif.

Francesco Milleri et Paul du Saillant ont été respectivement nommés directeur général et directeur général délégué d’EssilorLuxottica, et ce jusqu’à la nomination d’un nouveau Conseil d’administration lors de l’assemblée générale annuelle des actionnaires en 2021. Paul du Saillant devient également le président directeur général d’Essilor International.

 

Alors qu’au printemps, il a été décidé de ne pas soumettre de distribution de dividende à l’assemblée générale du 25 juin dernier, le Conseil d’administration a finalement pris la décision en ce mois de décembre de verser un acompte sur dividende pour l’année 2020 à hauteur de 1,15 euro par action le 28 décembre 2020. Une décision motivée par « l’efficacité des mesures prises pour contrôler les coûts et préserver la trésorerie, ainsi que la solidité de la reprise du groupe durant la seconde moitié de l’année ».

Leonardo del Vecchio s’est dit ravi « que l’approche résiliente et disciplinée que nous avons adoptée en matière de gestion de notre groupe, tout au long d’une année qui nous a mis à rude épreuve, ait rendu possible le versement de ce dividende. C’est un signal fort qui montre que notre entreprise et notre secteur ont la capacité de résister avec succès aux chocs ».