23 / 01 / 2021

Après l’arrêt de la production des lunettes connectées de Google en 2015, les géants de la Silicone Valley ont réfléchi à deux fois avant de se lancer dans des projets de lunettes connectées. 6 ans après, Facebook, Apple et Amazon se lancent dans la course avec des produits et des calendriers très différents les uns des autres.

 

Doucement mais sûrement pourrait être le credo d’Amazon. La première version des Echo Frames, les lunettes connectées d’Amazon, était disponible en septembre 2019 seulement sur invitation. Plus d’un an plus tard, une nouvelle version a été dévoilée fin novembre 2020. Ces lunettes, qui communiquent avec Alexa, l’assistant vocal maison, se connectent également au smartphone de l’utilisateur pour écouter de la musique, avoir des discussions téléphoniques ou lancer des commandes à Alexa, grâce à des micros intégrés. Ces lunettes sont disponibles pour l’heure sur le marché américain au prix de 210 euros.

 

Pas encore sorties mais annoncées l’an dernier, les lunettes Facebook x Ray-Ban seront bien commercialisées cette année. C’est ce que vient de confirmer récemment Andrew Bosworth, directeur du Facebook Reality Labs, sans donner de mois en particulier. Autre information importante : ces lunettes, comme celles d’Amazon, n’embarqueront pas de réalité augmentée à leur sortie. Andrew Bosworth évoque des fonctionnalités sans préciser celles qui caractériseront ce qu’il appelle des « lunettes intelligentes ». La réalité augmentée pourrait apparaître dans une nouvelle version. Facebook avance donc avec prudence.

 

Comme à son habitude, Apple est l’entreprise la plus discrète sur le sujet. Cependant certaines rumeurs ou fuites (volontaires ou involontaires) et les dépôts de brevets du géant à la pomme laissent penser que le sujet est déjà bien avancé. Si rien n’a été officiellement confirmé, des lunettes qui utilisent la réalité augmentée ou qui identifient et corrigent la vue des porteurs en cas de besoin ont été évoquées. Quand seront-elles disponibles ? Personne ne le sait. Si certaines sources évoquent cette année ou l’année prochaine, d’autres repoussent ce lancement à 2024. Patience.