4 / 03 / 2021

Pour sa nouvelle campagne TV, qui démarre le 14 février, jour de la Saint-Valentin, la marque Nikon Verres Optiques mise sur l’émotion. En parallèle, elle poursuit son opération « Le coup d’œil » et lance un site Internet pour accompagner les porteurs à chaque étape de l’achat de leur équipement.

 

« Tout commence par un détail » : tel est le nom du spot TV (à voir ci-dessous) que les téléspectateurs pourront voir pendant 3 semaines, du 14 février au 6 mars, notamment sur TF1, TMC, LCI, TFX, RMC et BFM TV. Il met en scène un homme qui tombe amoureux en observant la fossette d’une jeune femme, et décrit leur histoire au fil du temps. Ce film « transpose l’expertise optique de Nikon en un bénéfice clair : ne passez pas à côté du détail qui pourrait changer votre vie », explique le verrier. Il sera diffusé plus de 2 000 fois et devrait toucher 40 millions de Français, dont 85 % des 35-39 ans. En complément, Nikon va interagir avec les consommateurs à travers un dispositif digital. La marque s’est associée à la régie TF1 pour donner aux internautes l’opportunité de déclarer leur flamme à l’être aimé : sur une plateforme dédiée, l’internaute génère une « carte d’amour » avec un message révélant le détail qui l’a fait craquer chez l’autre et l’envoie à la personne de son choix. L’expérience se termine avec un jeu concours et la possibilité de gagner un week-end pour 2 en France. Cette opération sera relayée sur la plateforme de replay TV MyTF1 et un partenariat avec 3 influenceuses. Les opticiens peuvent partager l’animation digitale sur leurs propres canaux, relayer la campagne dans leur point de vente et faire savoir à leurs clients que la marque « vue à la télé » est disponible à la vente chez eux, avec une vitrine événementielle.

 

Attiser la curiosité des porteurs bien avant l’achat

Nikon poursuit également le développement de sa campagne « Le coup d’œil », une série de vidéos informatives qui répondent aux principales questions des internautes sur la santé visuelle, diffusées sur sa chaîne YouTube, ses réseaux sociaux, et relayées par Passeport Santé et Doctissimo. Facilement partageables par les opticiens, ces contenus devraient générer 10 millions d’expositions à la marque sur une cible affinitaire. Le site www.verresnikon.fr a quant à lui été optimisé pour répondre plus pertinemment aux attentes des porteurs, de leurs premières recherches d’informations à leur visite chez l’opticien. Il s’est enrichi de nouveaux contenus et fonctionnalités : articles et vidéos sur la santé visuelle, module de test de vue en ligne, conseils d’expert, store locator pour trouver l’opticien Nikon le plus proche de chez eux. « Ce plan d’attaque mixe visibilité et interaction avec le consommateur. Notre objectif est de consolider et d’amplifier le lien avec les consommateurs, en multipliant les points de contacts bien avant l’acte d’achat, et de faire en sorte qu’ils ne soient pas déçus », argumente Céline Torracinta, directrice marketing de Nikon Verres Optiques.

 

Rappelons que la marque est entrée dans le giron de BBGR en 2016. « Depuis, ses ventes ont été multipliées par 8. En 2020, elles ont progressé de 30 % par rapport à 2019. Aujourd’hui, 9 Français sur 10 la connaissent. Elle est n°2 en notoriété auprès des consommateurs selon l’étude ‘Les Français et l’optique’ réalisée en 2020 par Gallileo sur 4 284 porteurs de lunettes. C’est la marque facilitatrice pour les opticiens, qui peuvent la développer en s’appuyant sur la puissance de feu de BBGR, et pour les consommateurs, car elle leur inspire confiance », nous a expliqué Prûne Marre, présidente de BBGR, qui veut faire de Nikon la marque de verres préférée des porteurs et le partenaire n°1 des opticiens. Aujourd’hui, quelque 1 000 opticiens sont partenaires Nikon Pro. Selon une enquête Gallileo, ils surperforment de 3,7 points en moyenne par rapport à l’ensemble du marché.