15 / 04 / 2021

Le laboratoire américain Allergan Eye Care a annoncé avoir soumis à la FDA une demande d’autorisation de mise sur le marché de gouttes permettant de compenser la presbytie sans lentilles ou verres correcteurs. Il espère l’obtenir d’ici la fin de l’année.

 

Ce collyre, s’il est approuvé, « devrait être le premier à traiter la presbytie », annonce le groupe AbbVie, propriétaire d’Allergan, dans un récent communiqué. Le traitement, baptisé AGN-190584, est formulé à base de pilocarpine. Ces gouttes ont a été testées sur 750 patients de 40 à 55 ans, sur lesquels l’amélioration de la vision de près en basse lumière sans perte de vision de loin a été « significative », selon le laboratoire, qui assure qu’aucun effet indésirable grave n’a été constaté. Des effets secondaires non graves – principalement des maux de tête et une hyperhémie conjonctivale – sont apparus chez moins de 5 % des patients.

 

Le mécanisme d’action de l’AGN-190584 est le suivant : 15 minutes après administration des gouttes, le muscle sphincter contracte la pupille pour augmenter la profondeur de champ et améliorer la VP et la VI, tout en maintenant une réponse pupillaire à la lumière ; le muscle ciliaire est également contracté, facilitant l’accommodation. Une goutte par jour dans chaque œil suffit.

 

La pilocarpine est déjà utilisée dans le traitement du glaucome, à des doses beaucoup plus élevées. Allergan se montre confiant quant à une autorisation rapide de mise sur le marché, qui pourrait intervenir avant fin 2021 aux Etats-Unis, avec cependant quelques limites telles que l’utilisation de machines ou la conduite d’un véhicule dans une faible luminosité.