15 / 04 / 2021

Santéclair a présenté jeudi 11 mars les résultats de son analyse sur la mise en œuvre du 100 % santé. En optique, ses chiffres basés sur les prises en charge effectuées par tiers payant de début janvier à fin décembre 2020, confirment le faible recours au 100 % santé.

 

Les données dévoilées par la plateforme ont été calculées sur la base de 1 381 365 lunettes délivrées (verres et/ou montures), dont 868 145 par des opticiens partenaires du réseau et 513 220 par des opticiens non partenaires (prises en charge via l’outil TP+).

Au sein du réseau Santéclair, en 2020, le panier A représentait seulement 3 % des équipements vendus. La part des équipements « mixtes » s’est montée à 3,5 %. En-dehors du réseau, ces chiffres atteignent respectivement 4,5 % et 5,5 %.

 

Comme Carte Blanche Partenaires, la plateforme note une hausse des restes à charge pour les porteurs ayant acheté un équipement de classe B. Quand il existe, ce RAC est, en moyenne, de 84 euros pour les verres progressifs dans le réseau (140 euros hors réseau) et de 64 euros pour les montures (90 euros hors réseau).

 

santeclair-repartition-ventes-lunettes-classe-A-classe-B

 

Notons qu’en audio, le recours au 100 % santé est, à l’inverse de l’optique, très important depuis janvier. Au sein du réseau Santéclair, 28 % des aides auditives vendues sont aujourd’hui en classe I, contre 6 % en 2020. Hors réseau, ce chiffre bondit à 48 %, contre 9 % l’année dernière.