16 / 06 / 2021

Lors d’une intervention en ligne le 22 mars, Giovanni Vitaloni, président du Mido, a indiqué qu’à l’heure actuelle les conditions n’étaient pas réunies pour organiser comme prévu l’édition 2021. Il faut dire qu’au moment où un nouveau confinement a débuté dans certains départements français, la Lombardie où se déroule le Mido reste la région italienne qui comptabilise le plus de cas de Covid-19.

 

Ainsi, les organisateurs du salon ont décidé de transformer l’édition 2021, prévue du 5 au 7 juin, en une manifestation digitale, compte tenu du nombre de nouveaux cas, de l’impact des variants, des problématiques vaccinales notamment au niveau national et de la mobilité internationale qui tourne au ralenti. Le Mido en présentiel, tel que les opticiens le connaissent, est prévu du 12 au 14 février 2022. Une édition que Giovanni Vitaloni veut d’ores et déjà placer sous le signe de la reconstruction et de l’enthousiasme.

 

Le président du salon, voit dans cette décision « complexe », un « choix responsable ». Les équipes travaillent donc actuellement à l’organisation de ce Mido digital pour mettre en place un « événement pour l’industrie mondiale qui peut être un moment de partage des projets et de propositions, l’occasion de faire le point sur le secteur, approfondir les enjeux économiques et sociaux, échanger sur les tendances et les actualités à travers des voix éminentes et des événements interactifs ». Toutes les informations sur ce Mido 2021 seront diffusées sur le site et les réseaux sociaux du salon.