21 / 09 / 2021

Selon le fabricant, Zeiss DuraVision AntiVirus détruit 99,9 % des virus et bactéries présents sur les verres pour protéger les yeux.  

 

Nous touchons notre visage jusqu’à 23 fois par heure et 5 000 bactéries différentes prolifèrent sur les verres de lunettes : c’est le constat d’une étude menée en 2018 par Zeiss qui, dans le contexte de la crise sanitaire, a développé le traitement DuraVision AntiVirus, antireflet, antirayures et antivirus. Sa technologie a été développée à base d’argent, utilisé ici comme agent antimicrobien.

 

Après avoir développé un kit anti-buée qui permet d’éviter la formation de buée sur les lunettes avec le port du masque, le verrier veut répondre, avec ce nouveau produit, aux attentes des consommateurs d’aujourd’hui en quête de solutions limitant les risques de transmission du Covid-19. « Zeiss ouvre la voie pour l’ensemble du secteur optique. Tout comme la protection UV avant cela, le traitement AntiVirus constitue progressivement une nouvelle norme pour les verres dans les mois et années à venir », se réjouit Nicolas Sériès, président de Zeiss France.

Le traitement DuraVision AntiVirus sera disponible sur tous les verres Zeiss quelle que soit la correction, à partir du 15 avril 2021.