21 / 09 / 2021

Dévoilé fin mars, le premier antireflet virucide, baptisé DuraVision AntiVirus, est désormais disponible chez tous les opticiens partenaires Zeiss. Selon la marque, cette nouvelle technologie rend les verres durablement auto-décontaminants.

 

Zeiss DuraVision AntiVirus, intégré lors du processus de fabrication du verre, permet de tuer 99,9 % des virus et bactéries, promet le fabricant. Rappelant les conclusions d’une étude menée par ses soins, il souligne que jusqu’à 5 000 bactéries peuvent se développer sur les verres correcteurs, que 64 % des microbes trouvés sur les lunettes peuvent provoquer des maladies de la peau ou des yeux (les humains se touchent le visage plus de 20 fois par heure en moyenne) et que la diversité des bactéries est plus élevée sur les verres que sur les plaquettes et les manchons.

 

DuraVision AntiVirus utilise l’argent, reconnu pour ses vertus antimicrobiennes notamment dans diverses applications médicales. « Zeiss est en mesure d’incruster, au sein des couches successives de traitement, des nanoparticules d’argent dans des concentrations telles que cela confère aux verres des propriétés auto-décontaminantes contre les virus et les bactéries. Les particules d’argent sont encapsulées dans le traitement et servent de réservoir d’ions Ag+ qui sont libérés et attaquent les pathogènes déposés à la surface du verre », détaille le verrier, en précisant que cette technologie a fait l’objet de dépôts de brevets internationaux. L’efficacité du traitement contre les virus et les bactéries a quant à elle été certifiée par 5 organismes indépendants.

 

Le traitement DuraVision AntiVirus Platinum UV offre aux porteurs les mêmes bénéfices que DuraVision Platinum UV : résistance aux rayures, aux salissures, transparence et protection contre les UV. Il s’agit d’un traitement additionnel, proposé sur tous les verres Zeiss disponibles avec DuraVision Platinum UV. Selon Zeiss, ce nouveau produit permet de répondre aux attentes des clients : une étude commandée à Ipsos et réalisée en mars 2021 montre que 8 Français sur 10 veulent, au-delà des gestes barrières, « des solutions simples et pratiques pour se protéger et protéger les autres du coronavirus » et 64 % sont « intéressés par des verres de lunettes antivirus ».