8 / 12 / 2021

Après 2 ans de travaux, la mise en œuvre effective de Mimosa Santé (dans les Hauts-de-France dans un premier temps) a été annoncée lors du e-congrès de la SFO, qui s’est déroulé du 8 au 10 mai dernier. Cette plateforme initiée par Edieyes permet un suivi digital, automatisé et fluide des e-prescriptions, qu’il s’agisse des ordonnances initiales ou des comptes-rendus de réfraction établis lors des renouvellements après adaptation.

 

L’objectif de Mimosa Santé est de simplifier et de sécuriser le parcours de santé visuelle. Son fonctionnement se veut simple et intuitif : un QR Code apposé sur l’ordonnance établie par l’ophtalmologiste permet au patient, via la plateforme, d’accéder à un espace personnel sécurisé qui regroupe toutes ses prescriptions (toutes les données personnelles sont stockées en France et protégées conformément à la loi). Le système assure une coordination optimale des soins entre les ophtalmologistes, opticiens et orthoptistes : des notifications sont notamment envoyées à chaque adaptation effectuée par l’opticien.

 

« Le développement s’est achevé le 30 avril. La plateforme ne nécessite aucune charge de travail additionnelle. Son coût pour les opticiens est de moins de 10 euros par mois dans la phase de lancement », a annoncé Jean-Luc Levesque. Mimosa Santé est conçue pour s’intégrer aux logiciels point de vente mais, dans cette attente, un mode dégradé est mis à la disposition de ceux qui souhaiteraient l’utiliser pour la saisie et la transmission des comptes-rendus de réfraction avant l’alignement de leur software.

 

Mimosa Santé, une solution contre la non-transmission des comptes-rendus de réfraction

Le dispositif a été mis en avant par Vincent Dedes, ophtalmologiste à Lille, qui a participé à son développement : « l’idée est d’avoir quelque chose de simple, de rapide et nécessitant le moins de clics possibles. L’autre avantage est le retour d’information des opticiens, qui malheureusement est rarement fait (dans moins de 10 % des cas selon le Snof, ndlr). Avec Mimosa Santé, nous saurons si l’équipement délivré est conforme à la prescription et recevrons les renouvellements de façon systématique. Le système de notification est paramétrable en cas de modification importante de la vue nécessitant un examen ophtalmologique médical. »

Mimosa Santé est lancé effectivement dans les Hauts de France, avant son déploiement national. Ce démarrage sera suivi d’une communication centrée sur le patient (voir la vidéo grand public ci-dessous), relayée en presse locale (dans le quotidien La Voix du Nord), sur le web ainsi que sur les réseaux sociaux.