18 / 10 / 2021

Si de nombreux secteurs d’activité sont fortement impactés par les répercussions de la crise sanitaire, l’optique semble faire face dans ce contexte particulier. Les résultats du leader mondial EssilorLuxottica sont en cela un bon baromètre. Passage en revue des chiffres du deuxième trimestre et du premier semestre 2021.

 

Le chiffre d’affaires d’EssilorLuxottica affiche une croissance de 9,2 % au deuxième trimestre à 4 709 millions d’euros, à taux de change constants par rapport à la même période en 2019 (soit avant la pandémie de Covid-19 et les confinements qui ont marqué le deuxième trimestre 2020). Sur la période semestrielle, la variation est de + 5,7 % toujours par rapport à 2019, avec un chiffre d’affaires de 8 768 millions d’euros.

Géographiquement, c’est d’abord l’Amérique qui a montré des signes rapides de reprise avant la zone Europe, Moyen-Orient et Afrique. Ainsi, au deuxième trimestre, le chiffre d’affaires a progressé de 16,4 % en Amérique du Nord, de 3,8 % dans la région EMEA et de 2 % en Amérique latine, mais a baissé de 3,5 % en Asie-Pacifique. La France fait partie de la liste des « marchés importants qui ont témoigné d’une belle croissance et sont venus alimenter la reprise de l’activité », aussi bien en optique qu’en solaire.

Notons que sur cette période, les ventes e-commerce ont progressé de 66 %, au point de représenter aujourd’hui 9 % du chiffre d’affaires du groupe.

 

 

Pour la suite de l’année 2021, EssilorLuxottica se montre optimiste avec une estimation de croissance annuelle fixée à 5 % et un « résultat opérationnel ajusté exprimé en pourcentage de son chiffre d’affaires à taux de change constants [qui] sera plus élevé que celui de 2019. Cette estimation prend pour hypothèse qu’aucune nouvelle mesure de restriction liée à la pandémie de Covid-19 ne sera mise en place d’ici la fin de l’année ».