8 / 12 / 2021

Le projet KAP 2023 prévoit l’agrandissement du site industriel et logistique Codir à Bazainville (78) afin d’augmenter sa capacité de production de 30 %, soit 400 000 verres de plus par an d’ici 2 ans.

 

KAP 2023 s’inscrit dans la politique de relocalisation de la fabrication des verres à valeur ajoutée adoptée par Krys Group. Pour la coopérative, ce choix améliorera la compétitivité de ses magasins, notamment par le déploiement de la gamme de verres ultra personnalisés et à prix fixes « Signature Krys » lancée en février 2021. Le projet a été approuvé à l’unanimité par le Conseil d’administration et présenté aux associés lors de la convention annuelle, qui s’est tenue les 7 et 8 novembre à Disneyland Paris. Son montant total atteint 16 millions d’euros sur 3 ans (dont 800 000 € de subventions dans le cadre du volet Soutien à l’Investissement Industriel dans les Territoires du plan de relance mis en place par l’Etat). Il intègre la construction d’un bâtiment de 4 800 m² et l’acquisition de nouveaux équipements. Les travaux seront engagés cette année pour une livraison fin 2023.

 

1,8 million de verres par an avec KAP 2023

Selon Christophe Lallau, directeur général de Codir, ces opérations permettront de créer au minimum 50 emplois directs et de réduire l’impact environnemental de l’activité de Codir. Elles font suite à un premier plan d’investissement industriel de 3,1 millions d’euros initié en 2020 et soutenu par la Région Ile-de-France à hauteur de 600 000 € pour relocaliser à Bazainville la production de 300 000 verres. Avec le nouveau projet d’agrandissement, Codir portera sa production de verres à valeur ajoutée à 1,8 million par an d’ici fin 2023, contre 1,4 million en 2020. Le nombre de verres détourés passera à terme de 2 à 3,5 millions. Côté logistique, 50 % de volumes supplémentaires pourront être gérés, soit 16 millions d’articles transités par an.

 

« KAP 2023 est la pierre angulaire de l’engagement de Krys Group auprès de ses clients et de ses associés. Notre statut de distributeur producteur nous a toujours incité à transférer la plus grande partie possible de la valeur créée par notre usine au consommateur », commente Jean-Pierre Champion, directeur général de Krys Group.