8 / 12 / 2021

Après une édition reportée en raison de la pandémie de Covid-19, l’Association des optométristes de France annonce le retour les 16 et 17 janvier 2022, de son Congrès annuel d’optométrie et de contactologie, qui fêtera son 40ème anniversaire au Beffroi de Montrouge.

 

« À la suite de cette pandémie, nous avons organisé 55 Opto’Webinars, gratuits, ouverts à tous. Aujourd’hui, toutes nos équipes ont hâte d’organiser ce congrès en présentiel et de retrouver un contact plus humain avec toute la communauté de professionnels de la filière qui suit nos évènements », se réjouit Yannick Dyant, président de l’AOF.

Quels seront les thèmes abordés lors de ces deux jours ? 80 intervenants animeront des conférences et ateliers pratiques pour tous les niveaux, de l’opticien débutant à l’optométriste confirmé.

 

4 thèmes majeurs seront traités dans l’amphithéâtre principal :

  • Contactologie : rapport CLEAR (contact lens evidence-based academic report). Conçu et piloté par James Wolffsohn en 2019, en partenariat avec le BCLA, le rapport CLEAR vise à actualiser le guide de bonne pratique en contactologie.
  • Gestion de la myopie évolutive.
  • Vision au travail.
  • Vision et troubles proprioceptifs.

De nombreux autres sujets comme la réfraction, la basse vision, les technologies de verres, etc. seront abordés dans les ateliers et l’amphithéâtre secondaire. L’intégralité du programme est consultable ici.

Pour multiplier les moments d’échange, les industriels exposeront leurs dernières innovations. Deux soirées sont également organisées le dimanche 16 janvier : une soirée de gala et une soirée prestige comprenant un repas gastronomique. Les inscriptions pour les conférences et les soirées sont possibles directement sur le site de l’AOF.

 

 

Bien entendu, le C.O.C. 2022 respectera le protocole sanitaire dédié à ce type d’événements : pass sanitaire obligatoire, port du masque dans tous les espaces, distribution de gel hydrocalcoolique. D’ici à janvier, des modifications peuvent intervenir en fonction de la progression de la pandémie. Ainsi, l’AOF précise que « les inscrits au 40ème C.O.C. en présentiel pourront, si la situation ne vous permet plus de venir, participer en distanciel et sans surcoût. Nous vous rembourserons même la différence si tel est le cas ».