9 / 08 / 2022

Interrogés dans le cadre du Baromètre de la FCA (fédération du commerce coopératif et associé), les dirigeants des groupements coopératifs dressent un constat positif de leur activité, marquée par des performances supérieures à leur marché. Ils portent un regard optimiste sur 2022 mais identifient plusieurs sources de préoccupation.

 

La FCA compte, parmi ses membres, une dizaine d’enseignes d’optique et/ou d’audition*. Selon son enquête**, plus de 8 groupements du commerce coopératif et associé sur 10 ont vu leur activité progresser cette année. Ces réseaux affichent même des performances en majorité supérieures à 2019, de +4 % en moyenne. En ce qui concerne les ouvertures de points de vente, 60 % d’entre eux enregistrent une augmentation du nombre de magasins en 2021. « Il est intéressant de constater que cette tendance est aussi observable en comparaison avec 2019, avec un nombre de créations et de ralliements en hausse significative pour une grande majorité de dirigeants », commente la FCA.

 

L’optique s’inquiète des délais d’approvisionnement

Interrogés sur l’avenir, les dirigeants des coopératives estiment majoritairement (68 %) que l’année 2022 sera marquée par une hausse de leur activité commerciale. La croissance moyenne prévisionnelle de l’année à venir est aux alentours de 2 %, par rapport à 2021. Cet optimisme doit cependant être tempéré par plusieurs préoccupations. Le recrutement de nouveaux collaborateurs est identifié comme la principale difficulté rencontrée par les réseaux (pour 79 % d’entre eux). Il est suivi par les délais d’approvisionnement, pour 7 dirigeants sur 10. « Une difficulté qui touche différents secteurs comme l’optique, la construction et le bricolage », cite notamment la FCA. La hausse des prix des matières premières vient compléter le podium (68 %).

 

Digital et RSE en tête des priorités stratégiques des coopératives

Pour anticiper les nouveaux modes de consommation, les dirigeants de coopératives identifient 5 grands axes stratégiques. Le digital est en tête (82 %), lié à l’essor du e-commerce constaté durant la crise sanitaire. Le volet RSE sera lui aussi prioritaire pour 61 %, à égalité avec l’optimisation du système informatique et la gestion de données, et juste devant le développement et l’expansion des réseaux (57 %).

 

*Atol, Optic 2000 / Lissac / Audio 2000, Optique Leclerc / Audition Leclerc, Entendre, Krys /Lynx You Do/ Vision Plus / Krys Audition, Visual.

 

**Enquête réalisée par la Fédération du Commerce Coopératif et Associé et Lugaxis via un questionnaire en ligne en novembre 2021, adressé à l’ensemble de ses adhérents au niveau des responsables d’enseignes. 28 responsables de réseaux répartis sur 6 grands secteurs forment l’échantillon représentatif.