27 / 11 / 2022

Le laboratoire pharmaceutique Allergan vient d’annoncer la disponibilité, aux Etats-Unis, de sa solution ophtalmique Vuity. Récemment approuvé par la FDA, ce collyre compense la presbytie sans lunettes ou lentilles correctrices.

Présenté comme le premier traitement contre la presbytie approuvé par la FDA, Vuity est désormais délivré sur ordonnance d’un ophtalmologiste ou d’un optométriste dans les pharmacies américaines. Ce collyre, que nous avons annoncé en mars dernier, est formulé à base de pilocarpine (une substance déjà utilisée dans le traitement du glaucome) et utilise une technologie mise au point par Allergan pour s’adapter au pH du film lacrymal. Il réduit la taille de la pupille pour améliorer la vision de près et la vision intermédiaire, sans influencer la vision de loin. Son prix est d’environ 80 dollars – soit 71 euros – pour 1 mois (s’agissant d’un médicament de confort, il n’est pas pris en charge par les assurances santé).

 

1 goutte de collyre = 6 à 10 heures d’action

La FDA a donné son feu vert à la commercialisation de Vuity sur la base de deux études cliniques qui ont évalué son efficacité et son innocuité. Menées sur une cohorte de 750 presbytes âgés de 40 à 55 ans, elles ont montré que les patients traités avec Vuity étaient capables de lire au moins trois lignes supplémentaires en VP sur une échelle d’acuité (voir photo ci-dessous), par rapport à ceux traités avec un placebo. Et ce, sans perdre plus d’une ligne en VL. Le collyre agit en 15 minutes et pour une durée de 6 à 10 heures.  Aucun effet indésirable grave n’a été observé. Allergan mentionne 5 % d’effets indésirables non graves, le plus souvent des maux de tête et des yeux rouges. Le laboratoire précise que ces gouttes doivent être utilisées avec prudence lors de la conduite de nuit et la pratique d’activités dangereuses dans des conditions de faible luminosité.

 

Quid de l’impact de ce lancement sur le marché de l’optique, largement porté par les ventes de verres progressifs ? Les explications du fabricant sont rassurantes pour notre filière. Il indique en effet que Vuity n’a pas vocation à remplacer les équipements optiques : ce médicament constitue « une solution provisoire pour traiter la presbytie sans pour autant remplacer les lunettes de lecture », souligne Allergan.

 

vuity-collyre-presbytie-lignes