26 / 01 / 2022

Lorsque les deux grands groupes du luxe ont voulu reprendre la main sur leurs collections de lunettes, Kering a choisi de faire cavalier seul en créant Kering Eyewear. LVMH, de son côté, a choisi en 2017 de s’associer avec Marcolin pour créer Thélios. Aujourd’hui, le géant du luxe rachète les parts de Marcolin pour devenir l’unique propriétaire de Thélios.

 

Détenue à 51 % par LVMH et 49 % par Marcolin, la coentreprise Thélios a initialement été créée pour les collections de lunettes Céline et Louis Vuitton. Au fil des années, le portefeuille de marques n’a cessé de se développer avec les arrivées progressives des griffes de mode détenues par le groupe : Dior, Givenchy, Stella McCartney, Fred, Kenzo, Loewe, Berluti et Fendi, et, plus étonnant l’arrivée d’une marque propre, baptisée 9.81. Thélios a également développé ses propres unités de production à Longarone, en Vénétie.

Dans un communiqué commun, LVMH et Marcolin viennent d’annoncer un accord en vue de l’acquisition des 49 % du capital détenus par Marcolin. Ce dernier rachètera les 10 % de son capital que LVMH avait acquis lors de la création de Thélios.

Cette volonté « d’engager la prochaine étape du développement de Thélios en l’intégrant pleinement au sein de LVMH », représente pour le groupe « une opportunité de renforcer encore sa présence dans la lunetterie et de bénéficier du savoir-faire italien en la matière, et pour Marcolin de poursuivre de futurs investissements stratégiques ».