27 / 09 / 2022

L’Assurance maladie vient de publier une note sur l’évolution de la codification des dispositifs médicaux en 2022. Le point sur ce qui concerne les opticiens.   

 

Depuis le 1er juillet 2021, seule la codification LPP individuelle identifiant le fabricant est utilisable en facturation pour les montures optiques. L’Assurance maladie indique que, à compter du 1er janvier 2022, les codes individuels seront les seuls utilisables en facturation pour l’ensemble des dispositifs médicaux de la LPP. Cette obligation d’utilisation de la codification individuelle concerne des périmètres nouveaux, dont les verres correcteurs.

 

Des exceptions temporaires à la codification individuelle subsisteront cependant. Les codes LPP génériques seront ainsi maintenus, dans le domaine de l’optique, pour les produits suivants :

  • les matériels pour amblyopes et les systèmes antiptosis
  • les montures qui n’ont pas encore de code individuel en base LPP, pour lesquelles les 4 codes suivants sont disponibles :

-7206130 Optique, Monture adulte de classe A, stock

-7206147 Optique, Monture adulte de classe B, stock

-7206153 Optique, Monture enfant de classe A, stock

-7206160 Optique, Monture enfant de classe B, stock

 

L’Assurance maladie recommande aux professionnels de vérifier la mise à jour régulière de leur logiciel de facturation, à chaque nouvelle version de la base de données LPP, disponible sur le site ameli.fr.