26 / 01 / 2022

Jam’Vision, nouvel acteur de notre secteur, a été nominé trois fois aux Silmo d’Or 2021. Il faut dire que la marque a de sérieux arguments pour convaincre les opticiens et les porteurs entre innovation, écoresponsabilité et personnalisation.

 

On le voit au fil des lancements de collections, la question environnementale fait chaque jour plus partie des préoccupations des clients, et donc des fabricants. La jeune pousse Jam’Vision propose par exemple des lunettes “anti-gaspi et zéro déchet“, créées à la demande en impression 3D.

En effet, en choisissant une production à la demande, de façon additive, seule la matière nécessaire est utilisée. De plus, la poudre est recyclée, comme les branches en métal et la machine à découpe de verre utilise l’eau en circuit fermé, pour une économie de 200 litres par jour. Cette conscience écoresponsable a d’ailleurs été reconnue avec l’obtention du label Optic for Good.

Pour augmenter la durabilité des produits, les éléments qui composent la monture sont assemblés ou clipés entre eux. Si le travail de l’opticien en est ainsi facilité, les porteurs peuvent également personnaliser les différentes parties en fonction de leurs goûts. La marque a d’ailleurs mis en ligne un configurateur de lunettes pour explorer les nombreuses possibilités du système.

Alors qu’elle connaît un grand succès, Jam’Vision ajoute ces jours-ci deux nouvelles collections à son catalogue : la première pour les gamers et autres télétravailleurs pour lutter contre l’exposition prolongée à la lumière bleue; la seconde est une collection solaire « urbaine et lifestyle », avec 4 modèles qui peuvent se décliner en 3 couleurs de faces et de branches. Ces modèles solaires sont équipés de verres Leica.

 

Lunettes Jam Vision

Lunettes Jam Vision