9 / 08 / 2022

Alors que les opticiens, comme de nombreuses autres professionnels, rencontrent déjà des difficultés de recrutement, la multiplication rapide des cas d’Omicron pourrait provoquer un absentéisme record dans les prochaines semaines.

 

En réponse aux possibles répercussions économiques de ces arrêts maladie, le gouvernement a revu les règles d’isolement pour éviter une paralysie dans de nombreux secteurs.

A partir d’aujourd’hui, 3 janvier 2022, les personnes diagnostiquées positives avec un schéma vaccinal complet, devront s’isoler 7 jours. Cet isolement pourra être réduit à 5 jours en cas de test antigénique ou PCR négatif et en l’absence de tout signe d’infection pendant 48 heures. Les simples cas contact pouvant justifier d’un parcours vaccinal complet ne sont plus assujettis à la quarantaine s’ils se soumettent à des tests réguliers (test antigénique ou PCR le jour où ils sont avertis et des autotests à J+2 et J+4).

Les gens positifs au Covid-19 et qui n’ont pas de schéma vaccinal complet devront s’isoler 10 jours, mais pourront sortir après 7 avec un test négatif et une absence de symptômes depuis 48 heures. Les cas contact devront s’isoler 7 jours. Pour en sortir, ils devront présenter un test négatif.

Olivier Véran, ministre de la Santé, a expliqué que ce changement de règles vise à assurer « la maîtrise des contaminations tout en maintenant la vie socio-économique » et s’applique de la même façon pour les variants Delta ou Omicron qui circulent actuellement dans notre pays.

 

Toujours sur le front sanitaire, rappelons que les opticiens devraient y voir plus clair dans le courant de la semaine concernant l’obligation de la troisième dose. En effet, c’est aujourd’hui que le nouveau projet de loi sur le passe vaccinal arrive à l’Assemblée nationale, avant un passage au Sénat mercredi.