16 / 05 / 2022

Optic for Good propose aux opticiens détenteurs de son label écoresponsable de mesurer leur empreinte carbone grâce à un partenariat avec la start-up Greenly.

 

La start-up Greenly, élue Fintech de l’année 2020, propose aux entreprises une application qui leur permet d’établir et de suivre leur impact environnemental à partir de différentes données, d’engager leur équipe de manière ludique et de réduire les émissions grâce à des conseils personnalisés. Les opticiens pourront ainsi « structurer leur politique environnementale » et « se démarquer par leur exemplarité », souligne Optic for Good. Ils pourront également établir leur rapport RSE qui requiert un bilan des émissions de gaz à effet de serre.

 

Depuis sa naissance en 2019, le label Optic for Good, créé par l’opticienne Carole Riehl, rassemble un collectif croissant qui compte aujourd’hui 20 opticiens, 11 marques de lunettes et 5 partenaires écoresponsables. Cette année, la licence Optic for Good a été repensée pour mieux s’adapter aux attentes des acteurs de l’optique. L’audit sera désormais payant. S’il ressort positif, l’opticien ou la marque sera labellisé(e), pourra choisir parmi différentes options et recevra un bilan personnalisé ainsi que des pistes de travail. Si l’audit est négatif, Carole Riehl fournira un bilan et des outils pour aider l’opticien ou la marque à devenir plus écoresponsable. Pour Optic for Good, cette licence plus qualitative aidera à accroître la notoriété des labellisés et celle du label auprès du grand public.