16 / 05 / 2022

Verspieren a récemment publié son analyse des dépenses de santé des Français pour l’année 2021. Celle-ci évalue les coûts moyens de santé par région, par poste de soins, le poids du reste à charge avant complémentaire santé ainsi que les effets de la réforme 100 % santé. Zoom sur ses données relatives à l’optique.

 

Selon l’étude réalisée par Verspieren*, les dépenses médicales annuelles moyennes des adultes français bénéficiant d’une complémentaire santé (avant remboursement de l’AMO et de l’AMC) ont augmenté en 2021 pour atteindre 1 143 euros. C’est 303,30 euros de plus qu’en 2020 (+26,80 %) et 40,86 euros de plus qu’en 2019. L’optique représente 12,84 % de ces dépenses, contre 11,8 % en 2020. Le reste à charge moyen avant prise en charge par les Ocam est en légère hausse : il s’établissait l’année dernière à 53,64 % vs 52,93 % en 2020. En optique, Verspieren note une stabilité des dépenses, avec une concentration des prix autour du niveau de prise en charge par les complémentaires santé : 470 euros pour une monture avec des verres unifocaux et 750 euros pour une monture avec des verres progressifs.

 

Les opticiens corses sont les plus chers, selon Verspieren

La région dans laquelle les lunettes sont les plus chères est toujours la Corse, avec un prix moyen de 628,50 euros, contre 520,80 euros en 2021. Suivent la Bretagne (496,40 euros) et le Grand Est (485,30 euros).  Au niveau national, le poids du reste à charge avant remboursement de l’AMC est passé de 456,60 euros en 2020 à 457,50 euros en 2021. « Malgré la réforme 100 % santé, le reste à charge avant complémentaire santé n’a pas diminué. En 2021, il s’établit à 99,80 % (-0,01 point par rapport à 2020). Cela est notamment dû à une baisse de la prise en charge par l’Assurance maladie sur le panier libre et la baisse du plafond applicable aux montures qui est passé de 150 à 100 euros », explique le courtier.

 

etude-verspieren-prix-des-lunettes-2021-depenses-de-sante-par-region

 

Faible recours au 100 % santé en optique : la faute aux réseaux de soins ?

Après deux ans de lancement, Verspieren constate encore une faible utilisation du panier 100 % santé en optique en 2021 (1,59 % des actes d’après les données du courtier, qui sont cependant basées sur des contrats collectifs). La classe B est choisie dans la majorité des cas (98,41 %), que cela soit pour une monture, les verres ou une paire de lunettes complète. « Dans ce panier, le coût moyen d’une paire de lunettes s’élève à 466,20 euros avec un reste à charge de 89,50 euros en moyenne. Les réseaux de soins qui étaient en place avant la réforme 100 % peuvent expliquer cette faible attractivité. Ils facilitaient déjà l’accès aux soins en optique en diminuant le reste à charge, et de surcroît avec des équipements de meilleure qualité que ceux proposés dans le panier 100 % santé », analyse Verspieren.

 

etude-verspieren-prix-des-lunettes-2021-100-sante

 

 

*Etude réalisée sur la base de l’ensemble des dépenses de santé des assurés en frais de santé gérés par Verspieren entre le 1er janvier et le 31 décembre 2021. La base de données prise en compte dans cette étude reprend toutes les lignes de décompte correspondant à des soins survenus en 2021 et avec une date de saisie comprise entre le 1er janvier et le 31 décembre 2021, soit plus de 12 millions de données.