16 / 05 / 2022

Il y a quelques semaines, Oakley dévoilait une réédition de ses célèbres solaires Sub Zero, lancées dans les années 90, par sa plateforme Muzm qui réinterprète des modèles iconiques de la marque. Aujourd’hui, dans la même lignée, c’est la version Re:SubZero qui est dévoilée.

 

Cette monture, d’un poids de 24 grammes, a été conçue pour l’activité physique et en particulier le running. Caio Amato, directeur marketing international d’Oakley, la présente comme le mix de « 40 ans d’innovation, en seulement 24 grammes ! Une expérience ultra-légère et polyvalente qui invite à rechercher la meilleure version de vous-même ».

Au niveau des verres, les porteurs retrouveront la technologie Prizm, qui améliore les couleurs et les contrastes. Les plaquettes de nez sont en Unobtainium, avec une profondeur et une épaisseur différentes permettant de « varier les décalages, en créant ainsi un ajustement parfait et une prise antidérapante ».

Cette solaire utilise surtout la technologie de géométrie physiomorphique qui « permet de concevoir des verres avec un enveloppement étendu et une rigidité dans des zones clés qui imitent les propriétés structurelles d’une monture. S’inspirant de l’expérience humaine ainsi que des lois de la nature, la géométrie physiomorphique permet de concevoir et de développer des lunettes sans limites et des verres sans aucune contrainte de forme. Cette caractéristique unique se traduit par une conception homogène et un ajustement semblable à un masque sans les restrictions d’une monture », explique la marque.

 

Oakley Re:SubZero