2 / 07 / 2022

Le syndicat LEOO, qui représente les fabricants français de montures, de verres, de lentilles de contact et de matériels d’optique, a tenu son assemblée générale le 9 juin à Lyon et défini ses axes prioritaires.

 

LEOO, aujourd’hui présidé par Sandra Timon, est né en 2012 du regroupement des syndicats locaux (Lunetiers du Jura, Lunetiers d’Oyonnax et Chambre syndicale des verriers et lunetiers du bassin parisien) et de l’association de promotion de la filière à l’international (Lunettes de France). En 2021, l’organisation a concentré son action sur la valorisation de la filière française de l’optique avec la création de la plateforme www.manufacture.tours. Celle-ci propose à tous les professionnels de l’optique (opticiens, orthoptistes, ophtalmologistes, centrales…) de visiter une ou plusieurs usines à travers la France pour découvrir la création et la fabrication des montures (acétate, métal, bois), des verres et des lentilles. Depuis son lancement en septembre 2021, la plateforme a reçu 130 demandes de visites. LEOO a, en parallèle, procédé à la diffusion sur les réseaux sociaux de 12 visuels ludiques visant à promouvoir le savoir-faire des industriels français de l’optique. Le syndicat a également publié des fiches pratiques pour aider les professionnels à mieux comprendre les indications sur l’origine des verres et des montures.

 

En 2022, LEOO poursuit ses actions de communication et se mobilise tout particulièrement sur trois thématiques : l’évaluation de l’impact des hausses de coûts de production sur les industriels de l’optique, la valorisation des actions de la filière en matière de RSE et la reprise des salons internationaux. Ses adhérents pourront exposer à tarifs maitrisés à New York (Vision Expo East), Vienne (OHI Update), Tokyo (IOFT), Dubaï (Vision Plus) et Istanbul (Silmo Istanbul).

 

 

*Les entreprises de l’optique ophtalmique, qui compte 90 membres