2 / 07 / 2022

En ces temps d’inflation, plutôt que d’appliquer une simple hausse des prix, Shamir incite les opticiens à proposer aux porteurs plus d’innovations et de qualité pour des prix plus élevés certes, mais de manière moins agressive. Le verrier lance en ce sens un nouveau traitement antireflet, baptisé Glacier Expression.

 

Au niveau esthétique, ce nouveau traitement promet jusqu’à 70 % de reflets en moins, par rapport à un traitement antireflet premium standard. Dans le domaine visuel, le verrier annonce avec ce traitement une hausse de 25 % de sensibilité au contraste, une meilleure transmission de la lumière pour une vision « la plus claire et la plus nette possible ». Grâce à cela, le temps de réaction est fortement réduit (environ 50 %) de manière globale, même si on pense plus spécifiquement au bénéfice dans le cadre de la conduite, en particulier nocturne.

Nouveau critère de différenciation, ce traitement « réduit le bruit visuel et augmente le SNR (Rapport signal sur bruit). Cette notion caractérise la qualité du contraste par rapport au bruit visuel environnant, c’est-à-dire l’ensemble des stimuli aléatoires, variations de luminosité ou de couleurs qui vont interférer sur la vision précise d’un objet », explique Shamir, qui célèbre cette année ses 50 ans. La fatigue oculaire s’en trouve réduite avec un confort tout au long de la journée.

Glacier Expression, qui offre une protection UV à la lumière entrante et aux reflets en face interne, embarque 6 couches optiques aux différents indices de réfraction. Chacune d’elle est travaillée séparément pour optimiser les performances de l’ensemble, grâce à la technologie LayerCalc.

Il est disponible en progressifs, verres de proximité ou unifocaux dans les indices 1.5, 1.59 poly, 1.6, 1.67 et 1.74 en verre blanc ou Blue Zero et sur les unifocaux de stock blancs en 1.5, 1.6 et 1.67.

 

Autre nouveauté parmi les produits Shamir : en septembre dernier, nous vous présentions la technologie Metaform de fusion par thermoformage 3D. Cette gamme s’agrandit en proposant désormais l’indice 1.5.