8 / 08 / 2022

Zeiss commercialise en France la troisième génération de son verre à défocalisation périphérique, baptisé MyoVision Ace, développé en partenariat avec le Brien Holden Vision Institut. 

 

Hautement asphérique, ce verre fonctionne selon le principe du flou périphérique : alors que les verres unifocaux provoquent une défocalisation de l’image en périphérie de la rétine (ce qui stimule l’élongation axiale de l’œil), les verres à flou périphérique inversent ce décalage pour que l’image soit en avant de la rétine.

 

Par rapport à la première génération du MyoVision, lancée en 2010, la zone active de MyoVision Ace est jusqu’à 9 fois plus importante une fois les verres montés. La zone centrale (12 mm de diamètre) fournit une vision nette, corrigeant la myopie, tandis que la périphérie du verre envoie un signal lumineux, visant à freiner l’évolution de la myopie.

 

MyoVision Ace intègre la technologie Zeiss AgeFit Junior : ce système optimise les optiques pour une position standard de port chez l’enfant, en prenant en compte des paramètres de port spécifiques aux plus jeunes et en intégrant les données biométriques recueillies sur le petit porteur par les appareils de diagnostic Zeiss*.

 

Selon le fabricant, le taux d’adaptation généralisé de ce verre est de 99,9 %. Labellisé OFG (fabrication à Fougères), il est proposé (en blanc ou solaire pour maximiser le temps de port) dans les indices 1,5 – 1,53 – 1,59 – 1,6 – 1,67 – 1,74. Il coupe les UV jusqu’à 400 nm et est disponible jusqu’à -10D. Sa puissance de défocalisation en périphérie atteint jusqu’à +2.5D.

 

La délivrance de MyoVision Ace s’accompagne de la remise d’un carnet de suivi pour fluidifier le lien entre l’opticien, l’ophtalmologiste, l’orthoptiste, le pédiatre…

 

verre-zeiss-myopie-myovision-ace-schema-verre-flou-peripherique

 

* Le biomètre optique Zeiss IOL Master permet d‘obtenir des données de haute précision sur la longueur axiale, ainsi que sur les caractéristiques du globe oculaire, chez l‘enfant comme chez l‘adulte. Les rétinographes et OCT permettent quant à eux une exploration de haute résolution de la rétine du patient myope, afin de détecter des signes pathologiques.