29 / 09 / 2022

Le Rassemblement des opticiens de France (Rof) salue le bilan équilibré réalisé par la Cour des comptes sur le 100 % santé en optique et insiste sur l’enjeu clé de sa pérennisation : le tiers payant intégral.

 

Dans un communiqué, le Rof souligne que le rapport de la Cour des comptes, publié fin juillet, contient de nombreux éléments d’analyse communs à ceux qu’il a développés depuis 2018 :

 

Le syndicat note aussi que la Cour des comptes fait de l’accès au tiers payant intégral un enjeu clé du succès global du 100 % santé dans les prochaines années. La priorité est, selon lui, de garantir « l’accès aux assurés à un tiers payant intégral, harmonisé et universel dans son utilisation par les professionnels de santé. Concernant l’enjeu de la transmission des données de santé, le Rof est en mesure d’apporter dans les semaines à venir des solutions concrètes de sécurisation de la chaîne de transmission et de collecte de données patients entre les différents acteurs (opticiens/verriers/Ocam) ».

 

Le Rof se réjouit également des propositions de la Cour des comptes sur l’accès aux soins et appelle de ses vœux (depuis sa création en 2016) une grande campagne de communication nationale autour des enjeux de la santé visuelle : « Trop d’assurés renoncent encore à leur santé visuelle faute de prise en charge possible. Le Rof espère que ce rapport permettra de convaincre les pouvoirs publics de lancer cette campagne de santé publique autour de la prévention et du dépistage. Les opticiens sont prêts à y prendre une part active. »