30 / 11 / 2022

L’Asnav (Association nationale pour l’amélioration de la vue) a présenté ce matin les résultats de son enquête omnibus menée avec OpinionWay sur les parents et l’ophtalmologie*. Celle-ci montre que, à la faveur de la médiatisation croissante des troubles de la vue chez l’enfant (notamment de la myopie), la plupart des Français attachent désormais de l’importance à la santé visuelle des plus jeunes. Ses résultats clés.

 

  • L’âge de la première visite de l’enfant chez l’ophtalmologiste est de 5 ans en moyenne. Un tiers des parents organise cette première consultation entre 3 et 5 ans.
  • L’augmentation de la part d’enfants myopes en France incite 81 % des parents à faire contrôler la vue de leur enfant.
  • 40 % des parents ont été alertés par un enseignant, un médecin ou une infirmière scolaire sur un éventuel problème visuel de leur enfant : 33 % ont suivi leurs recommandations mais 7 % n’ont rien fait.
  • 89 % des parents ne sont pas réticents à emmener leur enfant chez l’ophtalmologiste ; 11 % se disent réticents (2 % en raison de la difficulté à trouver un rendez-vous).
  • La mise en place d’une campagne institutionnelle comme « M’tes Dents » inciterait 85 % des parents à consulter plus facilement un ophtalmologiste pour leur enfant.

 

*Enquête réalisée auprès d’un échantillon de 608 parents d’enfants de moins de 18 ans, issu d’un échantillon de 2 046 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. Les interviews ont été effectuées du 16 au 22 septembre 2022.