30 / 11 / 2022

Malgré les incertitudes économiques au niveau mondial, le groupe Kering continue de tirer son épingle du jeu. La preuve avec les chiffres du troisième trimestre qui affichent toujours une croissance à deux chiffres.

 

Après une année 2021 remarquable (+ 35 % pour le groupe et + 45 % pour la division eyewear), Kering ne semble pas marquer d’essoufflement. Au troisième trimestre 2022, le groupe a réalisé un chiffre d’affaires en croissance de 14 % par rapport au troisième trimestre 2021 (+ 28 % en comparable par rapport à la même période en 2019). Dans le classement des meilleures performances, c’est sans surprise la maison Gucci qui arrive en tête (2 581 millions d’euros, + 9 %), suivie par Yves Saint Laurent (916 millions d’euros, + 30 %) et Bottega Veneta (437 millions d’euros, + 14 %).

Concernant spécifiquement la lunetterie, les ventes de Kering Eyewear ont atteint 246 millions d’euros, en hausse de 23 % en comparable. « Cette forte croissance s’est matérialisée dans toutes les régions et sur tous les canaux de distribution, avec une contribution significative de Gucci et de Cartier et une très forte croissance de toutes les marques. Après l’intégration réussie de Lindberg, l’acquisition de Maui Jim vient d’être finalisée », rappelle le groupe.