31 / 01 / 2023

Selon le dernier rapport de la Drees sur la situation financière des organismes complémentaires assurant une couverture santé, ce secteur poursuit sa concentration. La part de marché des 20 plus grands Ocam a progressé de 13 points depuis 2011.

 

En 2021, 417 organismes (288 mutuelles, 104 entreprises d’assurance et 25 institutions de prévoyance) exerçaient une activité de complémentaire santé. Le marché des Ocam compte ainsi 11 organismes de moins qu’en 2020. « Le nombre de mutuelles a été divisé par cinq depuis 2001 et celui des institutions de prévoyance par deux. En revanche, le nombre d’entreprises d’assurance a peu baissé durant cette période », explique la Drees. En 2021, les 20 plus grands organismes concentraient ainsi, à eux seuls, plus de la moitié du marché en matière de cotisations collectées, tandis que les 100 plus grands (un peu moins d’un quart des organismes) en détenaient 91 %. Le rapport souligne aussi que le poids de l’activité de complémentaire santé diffère en fonction de la nature de l’Ocam : en 2020 (dernière année disponible pour ces données), la santé représentait 84 % des cotisations des mutuelles et 49 % de celles des institutions de prévoyance, mais seulement 7 % de celles des entreprises d’assurance.

 

Les contrats collectifs pèsent la moitié des cotisations des Ocam

L’année dernière, la masse totale des cotisations collectées en santé (hors taxe) s’établissait à 39,4 milliards d’euros (+1,2 milliard d’euros entre 2020 et 2021, soit une hausse de 3,1 %). L’augmentation des cotisations a été particulièrement marquée pour les institutions de prévoyance, avec une augmentation de 0,5 milliard d’euros (+7,7 %, après -2,7 % en 2020). Celles des mutuelles sont également reparties à la hausse (+0,1 milliard d’euros, soit +0,3 %, après -1,6 % en 2020). Enfin, les cotisations collectées par les assurances ont poursuivi en 2021 leur progression des dernières années (+0,7 milliard d’euros, soit +4,9 %, après +2,8 % en 2020). Notons que les mutuelles restent prédominantes sur le marché de l’assurance santé (47 % des cotisations collectées en 2021) mais leurs parts de marché diminuent depuis 2001 au profit des entreprises d’assurance.

 

En collectif, la masse des cotisations a augmenté de 1,1 milliard d’euros en 2021 (+5,8 %). « Les cotisations en collectif retrouvent ainsi un fort dynamisme, bien supérieur à celui des contrats individuels, mouvement de fond antérieur à la mise en place de la généralisation de la complémentaire santé d’entreprise au 1er janvier 2016, même si cette généralisation l’a conforté », commente la Drees. La masse des cotisations en individuel a quant à elle progressé de 0,1 milliard d’euros entre 2020 et 2021, soit +0,6 %. Pour la première fois, en 2021, les cotisations en collectif ont été équivalentes aux cotisations en individuel (la part des contrats collectifs s’établit ainsi désormais à 50 % des cotisations collectées en santé, après 49 % en 2020 et 41 % en 2011).  

 

Lire aussi : Remboursements des dépenses d’optique : la Drees publie de nouveaux chiffres