28 / 10 / 2020

L’OL Mag 740

16,00  TVA incluse

Expédition comprise.
*La couverture du magazine est une annonce publicitaire.

En stock

Catégories : , Étiquette :

Description

L’OL [MAG] n°740 – Juin Juillet 2020

Edito

Rassurer, informer, échanger

Depuis le 11 mai, vos magasins ont rouvert leurs portes avec toutes les précautions sanitaires qui s’imposent face à l’épidémie de Covid-19, désormais maîtrisée mais non encore éradiquée. Après la période de confinement où l’activité a été réduite à néant, tous les signaux sont au vert : les différentes enquêtes réalisées auprès des porteurs montrent en effet que la crise sanitaire n’a nullement pénalisé leur intention d’acheter un équipement optique. La plupart d’entre eux se disent prêts à pousser la porte de vos points de vente… à condition d’avoir confiance. Cette confiance, vous pouvez facilement l’inspirer en mettant en avant les mesures que vous avez prises pour garantir la sécurité de vos clients et de vos collaborateurs : port du masque et/ou de visière, mise à disposition de gel hydroalcoolique, installation d’écrans de protection, désinfection systématique des montures après essayage, marquage au sol garantissant la distanciation sociale…
De retour en magasin, vos clients ont désormais besoin d’être informés. Une récente enquête sur les Français et l’optique, dont nous vous présentons les principaux résultats dans ce numéro, montre en effet que plusieurs éléments de votre métier restent flous pour les consommateurs, mais aussi qu’ils vous considèrent comme une source d’information privilégiée sur tout ce qui relève de la santé visuelle. L’heure est donc aux efforts pédagogiques. Sur les produits, leurs innovations, leurs bénéfices, leur prise en charge, mais aussi vos prérogatives en matière de réfraction et d’adaptation des prescriptions. Autant d’arguments à mettre en avant pour les convaincre de payer un reste à charge pour des lunettes qui répondront parfaitement à leurs besoins, de les inviter au multi-équipement, de vous rester fidèle et de vous recommander à leurs proches comme le spécialiste de la vision incontournable dans votre zone de chalandise.
Ces efforts d’information doivent aussi être tournés vers les prescripteurs. Ces dernières semaines ont vu naître des solutions fluidifiant les échanges entre les trois professions de santé visuelle : ophtalmologistes, opticiens et orthoptistes.
Ces plateformes (Mimosa Santé, Eyeneed) inaugurent une nouvelle ère en concrétisant enfin la notion de filière dans la prise en charge des porteurs. Une filière dans laquelle vous avez aujourd’hui un rôle central et qu’il vous est indispensable d’incarner pour pérenniser votre activité.

 

Anne-Sophie Crouzet